Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Ressources
Nous Aider
Contact


Nb de visiteurs
en ligne : 0
aujourd'hui : 0
au total : 1344342

Annonces



Vous êtes dans Approfondissements > Les divinités celtiques / Inventaire des textes anciens / Lares et démons
Retour
Approfondissements : les divinités celtiques

Lares et démons



  • Saint Augustin, La cité de Dieu, XV, 23, trad. L. Moreau, 1929, Paris, Garnier

Comme d'ailleurs une constante tradition, que plusieurs confirment par leur propre expérience ou par les récits de personnes dont la sincérité ne peut être suspecte, publie que les Sylvains et les faunes, généralement appelés incubes, ont souvent assouvi sur les femmes leurs sauvages instincts ; que certains démons, appelés Duses [Dusios, dans le texte] dans les Gaules, tentent sans cesse et accomplissent les mêmes violences ; et ici le nombre et la gravité des témoignages rendraient la négation presque impudent […].




  • Quérolus, I, 3-4, trad. Catherine Jacquemard-Le Saos, 1994, Paris, les Belles Lettres.

Le lare du foyer.
Je suis le gardien et l'habitant de la demeure qui m'est assignée. A présent, je dirige cette maison dont je viens de sortir. C'est moi qui tempère les décrets du destin : s'ils ont du bon, je l'augmente, s'ils ont du mauvais, je l'adoucis.




  • Vie de saint Eloi, évêque de Noyons, II, 16, MGH, Script. Rer. Merovingic., t. IV, p. 706-707.

Nullus nomina daemonum aut Neptunum aut Orcum aut Dianam aut Minervam aut Geniscurn (Genium) vel cetera huiuscemodi ineptia credere aut invocare praesumat... Nullus christianus ad fana vel ad petras aut ad fontes vel ad arbores aut ad cancellos vel per trivia luminaria faciat aut vota reddere praesumat. Nullus ad colla vel hominis vel cuiuslibet animalis ligamine dependere praesumat etiarnsi a clericis fiant, etsi dicatur, quod res sancta sit et lectiones divinas contineat, quia non est in eis remedium Christi, sed venenum diaboli. Nullus praesumat lustrationes facere nec herbas incantare... Nulla mulier praesumat sucinos ad collum dependere nec in tela vel in tinctura sive quolibet opere Minervam vel ceteras infaustas personas nominare, sed in omni opere Christi gratiam adesse optare et in virtute norninis eius toto corde confidere.

Retour à la page Les divinités celtiques

 



Haut de page

M'envoyer un e-mail
www.arbre-celtique.com
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2017 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)