Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Ressources
Nous Aider
Contact


Nb de visiteurs
en ligne : 0
aujourd'hui : 0
au total : 40037994

Annonces



Vous êtes dans : Etude de la civilisation celtique antique > 3 - La décadence de la civilisation celtique
1 - 2 a.b.c.d.e.f.g - 3

3 - La décadence de la civilisation celtique


Une série de défaites Une série de défaites
La romanisation et la christianisation La romanisation et la christianisation
Les invasions Les invasions
Conclusion Conclusion



Une série de défaites

Haut de page

A partir du IIIe siècle avant JC, les Celtes subissent toute une série de défaites : en 278 contre le roi de Macédoine Antigone Ier, en 240 contre le roi de Pergame Attale 1er en Turquie, en 225 à la bataille de Télamon, au nord de l'Italie... Au IIe siècle avant JC, les Celtes d'Espagne passent sous domination romaine. En 124 av JC, les Romains prennent le sud de la Gaule (Narbonaise).




La romanisation et la christianisation

Haut de page
  • Sur le continent (Gaule)
Cliquez pour agrandir
Gaule en 60 av JC
 

Entre 58 et 50 av JC, Jules César, général romain, envahit la Gaule toute entière. Cette dernière recouvre alors la France, la Suisse, la Belgique et l'Allemagne occidentale. La conquête par les Romains est rapide sur le plan militaire, mais elle est plus lente sur le plan de la civilisation. L'organisation politique romaine arrive quand même à succéder à l'organisation celtique. C'est aussi la fondation systématique de villes nouvelles, rendue aisée pour César car les Celtes avaient auparavant entrepris cette même politique juste avant la conquête.

La fondation d'écoles latines privilégiant l'écriture tue peu à peu la tradition orale gauloise qui ne peut faire face à ce support. Un peuple qui ne parle plus sa langue ne peut resister (les Gallo-romains arrêteront de parler gaulois vers les VIIe et VIIe siècles ap JC et se prendront pour des latins). La religion romaine devient officielle. Ainsi, au Ier siècle après JC, les druides n'ont plus leur place et ne sont donc plus des personnages officiels. Entre le IV et le V siècle, le christianisme tente de remplacer la spiritualité celtique, les Celtes qui veulent maintenir leurs traditions s'essouflent, et les restes de la spiritualité celtique se figent dans le folklore. C'est seulement vers la fin du Ve siècle ap JC que la christianisation sera complète sur le continent.

 

Cliquez pour agrandir
Légionnaire romain, Italie, Ie siècle av JC
  • En terre insulaire (Grande-Bretagne, Irlande...)
Cliquez pour agrandir
Amphithéatre romain de Verulamium, Angleterre

Entre 55 et 54 av JC, César s'empare de la Grande Bretagne. Cependant, le système politique romain est importé plus tardivement et le latin, moins généralisé, n'atteind pas tout l'île et n'efface pas la langue indigène, le brittonique. Ainsi, la romanisation entre le Ie et le Ve siècle sera superficielle. De même, le christianisme ne sera guère présent avant le Ve siècle. Par la suite, les Bretons adoptent la conception romaine de l'empire et se considèrent comme des citoyens romains, même après l'abandon des légions romaines. Le latin, alors peu parlé, disparait après ce retrait des troupes.

Cliquez pour agrandir
Mors ornementés en Bronze, Irlande, Ie ou IIe siècle ap JC
Cliquez pour agrandir
Croix, Clonmacnois, Ireland

L'Irlande ne voit jamais un soldat romain et ne subit pas l'influence latine. Jamais romanisée, elle conservera donc sa structure politique et sociale jusqu'aux Xe et XI siècle ap JC. Elle n'est pas christianisée avant le Ve siecle ap JC. C'est St Patrick qui fait de l'Irlande, autrefois terre païenne, une terre chrétienne. Le latin est introduit, mais en tant que langue liturgique. Il est parlé uniquement par les clercs. Les druides s'effacent donc devant le clergé chrétien, sauf...les filid ! Ainsi, du Ve au XVIe siècle, des cours princières maintiennent une poésie officielle. Les filid évoluent et adoptent alors l'usage de l'écriture (cf nombreuses enluminures). En Ecosse, St-Colomba joue le même rôle de St-Patrick en Irlande, facilitant ainsi la fusion des Pictes et des Scots. Il fonde Iona en 563 ap JC.

Cliquez pour agrandir
Reliquaire en bois recouvert d'argent et orné de bronze et d'émail, Ecosse, VIIIe siècle ap JC
  • Bilan

A partir du IIe ap JC, la majeure partie de l'Europe est sous domination romaine. Les cultures des Celtes et des Romains finissent par se mélanger, donnant naissance au romano-celtisme. Au VIe siècle après JC, l'empire romain se disloque, de nombreux Celtes disparaissent, sauf en Irlande et en Grande Bretagne, alors plus isolées de la culture latine. Il est possible que l'invasion romaine ait retardé celle des Germains de quatre siècles. La pression était déja forte. Par la suite, de nombreuses invasions achèveront de détruire ce que la romanisation et le christianime avaient laissé subsister.




Les invasions

Haut de page
  • Sur le continent

La Bretagne péninsulaire est encore un pays de traditions à la fin du IXe siècle ap JC. Mais les invasions normandes du Xe siècle ap JC mettront fin au royaume fondé par Nominoë et Erispoë. La Bretagne historique et ducale est dès le XIe siècle ap JC tournée non plus vers les îles mais vers le continent. En 486 ap JC, c'est le royaume des Francs de Clovis. Le nom Gaule disparaît à l'époque carolingienne.

  • En terres insulaire

Dès l'époque romaine, des colons germains s'implantent dans l'est de la Bretagne insulaire. A partir du Ve siècle ap JC, ces Germains, Angles et Saxons, constituent des royaumes indépendants qui vont lentement repousser les Bretons dans l'ouest et le nord de l'île. En 789, des Vikings attaquent pour la première fois l'Est de la Grande-Bretagne. Vers les VIIe et VIIIe siècle, les Anglo-Saxons occupent la majeure partie de ce qui va devenir la Grande Bretagne. Le pays de Galles, séparé de la Cornouailles et des Bretons du nord, possède de petits royaumes incapables de s'unir et de résister et tombe donc aussi sous la tutelle des Germains. Les Bretons du Nord et la Cornouailles durent jusqu'au XI, mais cette dernière commence à disparaitre en tant qu'entité politique dès le Xe siècle ap JC, et le pays de Galle est dans la mouvance anglaise dès la fin du XIIIe siècle.

L'Irlande, qui brillait aux VIIe et VIIIe siècles et qui envoyait des moines missionnaires à travers tout l'Europe ne se remet pas des invasions scandinaves. Elle qui n'a pas souffert des grandes invasions de la fin de l'empire romain est conquise plus tard, en 795, par des Vikings : dans un premier temps par les Norvégiens puis par les Danois. La christianisation avait fait baisser les capacités des guerriers Gaëls, qui plus est, ne sont pas marins. Entre temps, les moines ont créé une littérature de langue gaélique. En 843 ap JC, les Scots prennent le royaume picte. En 1014, les Vikings sont battus par les Irlandais à Clontarf. Cependant, au XIe siècle ap JC, l'Irlande tombe réellement sous la coupe des Normands pour huit siècles. L'Irlande traditionnelle a alors déjà disparu. Au XIXe siècle c'est la dépopulation et l'anglicisation de l'Irlande.




Conclusion

Haut de page

Les Celtes n'ont jamais vraiment constitué un empire unifié. Certes, les différents peuples avaient une spiritualité relativement commune, un art et des langues proches, mais ils n'étaient pas unis sur le plan politique. Les guerres civiles fréquentes, le morcellement territorial, le fait que les Gaulois ne se sentent pas concernés par les affaires des autres et que certains peuples passent du côté des Romains ont bouleversé l'organisation celtique. Ces derniers, mieux organisés, avec une remarquable logistique de combat, ont pu les vaincre.

Toutefois, les Celtes n'ont pas disparu radicalement. Le monde n'était plus fait pour eux, ils ont perdu leur identité ! La romanisation a changé leur système politique, modifiée leur langue et leur art. Le christianisme leur a fait perdre leur spiritualité. Enfin, les nombreuses invasions ont terminé d'achever cette..."civilisation".

La partie étude, composée des rubriques "1- Origines", "2- Société" et "3-Décadence", est maintenant terminée. Vous pouvez passer au reste du site en utilisant les icones du menu de gauche.



1 - 2 a.b.c.d.e.f.g - 3

 



Haut de page

M'envoyer un e-mail
www.arbre-celtique.com
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2017 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)