Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Ressources
Nous Aider
Contact


Nb de visiteurs
en ligne : 0
aujourd'hui : 0
au total : 49692886

Annonces



Vous êtes dans Approfondissements > Le druidisme / Rites et classe sacerdotale : inventaire des textes anciens / Les tabous
Retour
Approfondissements : le druidisme

Les tabous



  • Diodore de Sicile, Bibliothèque historique, V, 27, trad. Edm. Cougny, 1986, Paris, Errance.

Une particularité incroyable s'observe dans la Celtique supérieure par rapport aux temples des dieux: dans les sanctuaires, dans ces temples ouverts à tout venant on a jeté, pour le consacrer aux dieux, beaucoup d'or, et parmi les gens du pays, il n'est personne que le sentiment religieux n'empêche d'y toucher; et cependant les Celtes aiment l'argent à l'excès.




  • Athénée, Les Deipnosophistes, VI, 234.

Ce n'était pas facile pour un simple mortel de regarder comme quelque chose de peu de valeur l'or qui a été dédié au dieu et consacré comme ornement et possession du peuple. Selon les Celtes, la tribu nommé Scordisques, bien qu'ils s'abstiennent d'importer de l'or dans leur propre pays, néanmoins ne négligent pas l'argent quand ils attaquent et pillent les pays d'autres peuples. Cette tribu est une reste des celtes qui ont attaqué l'oracle de Delphes sous la direction de Brennus, mais un chef nommé Bathanattus revint en arrière vers les régions avoisinant le Danube ; de lui aussi la route par laquelle ils ont fait retraite s'appelle Bathanattia, et ils ont appelé ses descendants les Bathanatti, depuis ce jour. Ils évitent aussi l'or et ne l'apporte pas dans leurs villes, parce que à travers lui ils ont subi de terribles épreuves, mais ils utilisent l'argent, et par amour pour cette matière ils commettent de terribles actes




  • Jules César, La guerre des Gaules, V, 6, trad. Germaine Roussel, 1963, Paris, 10/18.

Dumnorix commence par prier César, avec toutes sortes de supplications, de le laisser en Gaule [au lieu de participer à l'expédition de Bretagne] : " il n'avait pas l'habitude de la mer et redoutait la traversée, il était retenu par des devoirs religieux ".




  • Jules César, La guerre des Gaules, V, 12, trad. Germaine Roussel, 1963, Paris, 10/18.

Le lièvre, la poule et l'oie sont, d'après eux [les Bretons], nourriture interdite : ils en font pourtant l'élevage, pour leur plaisir.




  • Pausanias, Description de la Grèce, VII, 17, 10.

Alors certains Lydiens, et Attis lui-même, furent tués par un sanglier, et c'est pourquoi les Galates qui habitent Pessinonte s'abtiennent de manger du porc.




  • Justin, Histoires philippiques extraites de Trogue Pompée, XLIV, 3, trad. Charles Nisard, 1864, Paris, Firmin-Didot.

Sur les confins de ce pays [la Galicie] s'élève une montagne sacrée qu'il est défendu de fouiller avec le fer, excepté lorsque la foudre, accident fort commun dans ce pays, vient à en déchirer le sol. On permet alors de recueillir, comme un présent des dieux, l'or qu'elle a découvert.

Retour à la page Le druidisme

 



Haut de page

M'envoyer un e-mail
www.arbre-celtique.com
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2017 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)