Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Ressources
Nous Aider
Contact


Nb de visiteurs
en ligne : 0
aujourd'hui : 0
au total : 44979164

Annonces



Vous êtes dans : Echanges culturels > Salle de discussions en direct (dialogues) / Comptes rendus des soirées à thèmes
Retour à la page précédente
Salle de discussions en direct (dialogues)

Comptes rendus des soirées



druidisme antique et néo-druidisme (25/06/2000)

Nous étions peu lors de cette première soirée à thème (cinq connectés). Voici les principaux thèmes abordés. Ce compte-rendu sera objectif et ne donnera que rarement des solutions aux différents problèmes évoqués. En revanche, chacun pourra exprimer son avis sur la mailing-list (voir accueil) où seront poursuivies les débats.

  • Le druidisme antique

La conversation a débuté sur le druidisme antique. Les connectés ont cherché à savoir si le druidisme insulaire était différent du druidisme continental. Le petit groupe est tombé d'accord pour dire que les druides continentaux ne différaient guère des druides insulaires. Le groupe a ensuite détaillé ce qu'était exactement le druidisme antique, notamment concernant les sacrifices.

  • La survie du druidisme

Sur ce point, les avis étaient totalement différents. Certains ont évoqué le fait que de nombreuses églises seraient situées sur d'anciens sanctuaires druidiques, justifiant ainsi une possibilité de survie du druidisme sous l'époque chrétienne. D'autres ont répliqué que le fait que les chrétiens aient fondé leurs sanctuaires sur d'anciens lieux de culte païens n'impliquait pas obligatoirement la continuité du culte druidique. La discussion s'est alors orientée sur St-Patrick. Ici aussi, notre petit groupe est tombé unanime pour dire que St-Patrick était une sorte de druide évolué, et qu'il aurait effectivement pu combattre les païens par leurs propres armes (les interdits ou injonctions, notamment), expliquant par là la rapide conversion de l'Irlande, et que cela pourrait également expliquer pourquoi il choisit ses premiers évêques parmi les druides et ordonna la mise par écrit du corpus mythologique.

  • Néo-druidisme et franc-maçonnerie

Les points de vue des différents connectés divergeaient totalement concernant les liens entre néo-druidisme et franc-maconnerie. Certains ont affirmé que le néo-druidisme était fondé sur l'idéologie de la franc-maçonnerie, que les divers groupes modernes étaient encore influencés par cette origine et étaient tous infiltrés par des franc-maçons. D'autres, qui ont reconnu que le néodruidisme a été créé par des francs-maçons (voir rubrique druidisme), sont restés plus réservés quant à cette théorie, et ont pensé qu'une origine franc-maçonne n'impliquait pas obligatoirement une idéologie franc-maçonne pour les groupes de néo-druides. Ici aussi, le groupe semblait manquer d'explications concrêtes quant à ce que représentent néo-druidisme et franc-maçonnerie.

  • Le sentiment religieux

Par la suite, la discussion a dérivé sur le sentiment religieux. Certains ont évoqué le fait que les religions seraient toutes les mêmes sur le fond et que seul l'habillage changerait. D'autres n'ont pas partagé cet avis. Ils ont déclaré que le sentiment religieux a donné tant de religions différentes de par le monde qu'il serait utopique de croire que l'on pourrait deviner ce qu'il a donné dans un cas bien particulier à partir d'un matériel aussi hétérogène.



Retour à la page Salle de discussions en direct (dialogues)

 



Haut de page

M'envoyer un e-mail
www.arbre-celtique.com
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2017 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)